Félix Beaulieu-Duchesneau

Finissant au Conservatoire d'art dramatique de Montréal en 2003, Félix Beaulieu-Duchesneau est codirecteur artistique pour le Théâtre Qui Va Là, où il crée en collectif Toutou rien en 2004, La tête blanche en 2006, La fugue en 2007 et Le nid en 2009. Au Théâtre PÀP, il a joué dans La petite scrap de Dominick Parenteau-Leboeuf en 2005, Le traitement de Martin Crimp en 2006 (Masque de l'interprète masculin dans un rôle de soutien 2006) et Ceux que l'on porte d'Andrew Dainoff en automne 2008. Au TNM, on a pu le voir dans L'Hôtel du libre échange de Georges Feydeau en 2004; dans Ubu Roi d'Alfred Jarry en 2007; dans L'opéra de Quat'sous de Bertolt Brecht en 2010 et dans Hamlet de Shakespeare en 2011.

Pour le Théâtre de La Manufacture, il est comédien et musicien dans Coma Unplugged de Pierre-Michel Tremblay (Masque de la production Montréal 2007) qui a été repris en 2010. En 2011, il a interprété le Baron de Müchhausen dans la pièce du même titre présentée par le Théâtre Tout à Trac (Prix du public étudiant 2010-2011 pour interprétation masculine du Théâtre Denise-Pelletier). Il participe aux théâtres d'été Fausses rumeurs de Neil Simon présenté au Théâtre des Grands Chênes en 2006, La corde au cou de Fanny Britt en 2008 avec le Petit Théâtre du Nord puis Vie et mort du roi boiteux de Jean-Pierre Ronfard en 2005 pour Le Théâtre les Fonds de Tiroirs.

En théâtre jeunesse, il tourne avec les spectacles Le capitaine Fracasse de Picouille Théâtre entre 2003 et 2008, Tapajungle de la SMCQ-Jeunesse de 2003 à 2006 ainsi qu'avec La cité des loups du Théâtre de l'OEil de 2004 à 2006. Il écrit Les rois de la patate pour le Petit Théâtre de Sherbrooke en 2010. Avec le Théâtre de la Roulotte, il fait l'adaptation et la mise en scène pour Le magicien d'Oz en 2010 et de Peter Pan en 2012.

Il improvise pour la LNI de 2007 à 2008 et avec la LIM de 2005 à 2007 (Recrue de l'année 2005-06 et cojoueur de l'année 2006-07).